Politique

Audience à la Cour Constitutionnelle :Le Conseiller Nouatin recommande le rejet du recours du député Affo Tidjani

Journée charnière pour la Cour Constitutionnelle. La haute juridiction est en audience depuis la matinée de ce mercredi 17 février 2021 pour examiner les différents recours à lui adresser.

Au nombre de ces recours, figure celui de l’honorable Tidjani Amed Affo, qui a contesté l’authenticité de son parrainage. Néanmoins, après l’audition du principal intéressé et celui de ses collègues députés, le spectre d’un rejet de sa requête plane dans l’air.

En effet, le Conseiller Sylvain Nouatin, après avoir fait le point des différents éléments évoqués dans le cadre de cette requête, a simplement recommandé le rejet du recours du député. Pour lui, il n’y a pas atteinte ni à la liberté ni à l’indépendance d’Affo Tidjani dans l’usage de son parrainage.

Convoqué à la barre ce mercredi matin pour représenter l’Union Progressiste, le député Issa Salifou a fait savoir que c’est le parlementaire lui même qui est allé déposer son formulaire au siège de l’UP après son retrait à la Cena. Il va plus loin en disant que c’est l’honorable Tidjani lui-même qui a donné des consignes pour que son parrainage soit attribué au duo conduit par Patrice Talon.

Néanmoins, lui même, présent à l’audience, a donné sa version des faits et à maintenir sa position. Il soutient qu’il n’a jamais donné une consigne dans le cadre d’un quelconque parrainage et attendait le coup de fil de son parti pour venir retirer son formulaire et parrainer le duo des Démocrates.

Mais à sa grande surprise, il a appris que la Cena a sorti une liste provisoire des candidats retenus. La Cour Constitutionnelle est donc invitée à trancher dans la soirée de ce mercredi soir pour fixer les requérants. Pour rappel, le Conseiller Sylvain Nouatin, après examen du dossier du requérant, a demandé à la Cour de rejeté la requête de l’honorable Souwi.

Il soutient qu’il n’y a pas d’atteinte ni à la liberté ni à l’indépendance d’Affo Tidjani dans l’usage de son parrainage. Mieux, il indique qu’il n’y a pas lieu d’annuler la liste provisoire des candidats retenus par la Céna comme demandé par le député contestataire.

Patern H

Articles Similaires

Candidature pour la présidentielle 2021 :Une bataille à 08 à la Fcbe

Akkilou YACOUBOU

Scission au sein du Front pour la Restauration de la Démocratie (FRD) : Les germes de l’échec de l’opposition

Akkilou YACOUBOU

Mauvais comportement et voyoucratie politique : Irénée Agossa grillé

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.