Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Audience à la Cour constitutionnelle : La Nfn perd son procès contre la Céna

Pour avoir vu son dossier rejeté par la Céna, le Parti Nouvelle force nationale (Nfn) a déposé contre la commission électorale nationale autonome (Céna) un recours à la Cour Constitutionnelle. Ce mercredi 16 novembre 2022, après une audience dans les locaux de la Cour, le verdict tombe: le recours du parti Nouvelle force nationale (Nfn) a été rejeté.

La formation politique de Appolinaire Avognon après le rejet de son dossier par la Céna a décidé de réclamer réparation auprès de la Cour Constitutionnelle. Les observations faites par la Céna n’étaient pas justifiées selon la formation politique pour qu’on puisse rejeter son dossier. Il lui était reproché le positionnement d’un homme à la place des candidatures réservées aux femmes. A cela, s’ajoute la présence sur la liste du parti d’un candidat qui n’aurait pas l’âge requis pour être candidat. Et donc ce mercredi matin les deux parties étaient en présence de la Cour pour présenter chacun ses arguments devant les sages. La Céna était représentée par le conseiller technique et juridique, M. Bossou. Quant au parti Nfn, il a été représenté par son président Apollinaire Avognon qui avait à ses côtés 7 personnes dont Me Claude José Olory. A l’issu des débats, la Cour Constitutionnelle a donné raison à la Céna et rejeté le recours du parti Nfn en mettant fin aux derniers espoirs de cette formation politique pour les législatives du 8 janvier 2023.

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR