Le Béninois Libéré
Image default
Société

Attaque terroriste dans la zone des trois frontalières : Qui sont les 8 personnes tuées ?

Le 08 février 2022, le Bénin a enregistré une nouvelle attaque au niveau de la portion de terre dénommée « Point triple », zone frontalière entre le Bénin, le Burkina Faso et le Niger. Une zone selon le conseil des ministres, est considérée depuis peu comme critique en raison des actions terroristes observées.

De cette attaque au niveau du « Point triple », zone frontalière entre le Bénin, le Burkina Faso et le Niger, le gouvernement Talon fait le bilan pour couper court à toute polémique sur la toile : huit (8) morts et 12 blessés. De ces huit, on retient : 1 agent civil d’APN, 5 gardes forestiers, leur instructeur français, et 1 agent des Forces Armées béninoises.

Voilà ce que dit le conseil des ministres pour ce qui est de ce dossier dans son compte rendu.

« Cet espace qui jusqu’alors n’a pas encore fait l’objet d’une action conjuguée des trois pays concernés, est également un repaire de braconniers. C’est en allant débusquer ceux-ci, le 8 février 2022 qu’une patrouille de garde forestiers d’African Parks Network (APN) est tombée sur un engin explosif improvisé ainsi qu’une deuxième patrouille dans les mêmes circonstances, faisant au total huit (8) morts (1 agent civil d’APN, 5 gardes forestiers ainsi que leur instructeur français, 1 agent des Forces Armées béninoises) et 12 blessés. »

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR