Le Béninois Libéré
Image default
Afrique Société

Attaque djihadiste dans le parc W : LA COOPERATION BÉNINO-FRANCAISE VIENT DE DECIMER LES AUTEURS

(Plus de 40 djihadistes abattus sur le territoire burkinabé)

L’âme des morts du parc W vient de se venger de la façon la plus brutale. Le message est passé. On ne s’attaque pas impunément au Bénin. Le président Talon est un soldat en civil.

Les militaires béninois peuvent se satisfaire de ce que la République est de cœur avec eux. Dérivées des conclusions du conseil des ministres extraordinaire tenu pour définir les stratégies pour décimer les djihadistes qui entrent sur notre territoire, les services de renseignements béninois appuyés par la France, ont repéré les auteurs de la récente attaque du parc W qui a fait 09 morts, dans leur retranchement sur le territoire burkinabé.

Mais ne pouvant pas frapper en territoire étranger, les deux parties béninoise et française ont requis l’autorisation du Burkina Faso et le précieux service a été fait. Selon France 24, 40 djihadistes ont été bousillés avec leurs moyens de transport (motos et une voiture Pick-up). Ils enterrent présentement leurs morts et retiennent par la même occasion que le Bénin ne pardonne pas en cas d’attaque.

Les services de renseignements béninois en parfaite collaboration avec les forces de défense ont les moyens de mettre et de maintenir le panneau « SENS INTERDIT AUX DJIHADISTES ». Le rideau de fer virtuel installé tout au long de nos frontières vient d’être renforcé par la détermination de la Marina de rassurer nos soldats au front, que le Bénin de la Rupture a les moyens de protéger ses enfants.

Bravo à cette collaboration Franco-béninoise !

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR