Le Béninois Libéré
Image default
Société

Atelier sur le commerce transfrontalier organisé par la Coneb : 06 pays pour la consolidation de la libre-échange en Afrique de l’Ouest

Dans le cadre de la consolidation des efforts et promotion de libre-échange en Afrique de l’Ouest, la Confédération National des Employeurs du Bénin (CONEB) a organisé ce mardi 12 Avril 2022 à Sun Beach Hôtel un atelier d’échange et de réflexion. « Commerce transfrontalier à petite échelle et Etat de droit : enjeux et perspectives, de la consolidation des efforts et promotion de libre-échange en Afrique de l’Ouest », c’est le thème qui a réuni des participants venus de 6 Pays.  Le commerce transfrontalier est en réalité un sujet africain, sous-régional et est d’un intérêt particulier pour le Bénin, encore plus pour la Confédération nationale des employeurs du Bénin (Coneb) car cela s’inscrit sous forme d’étape par rapport à la grande politique de la zone de libre-échange ouest-africaine qui est une affaire d’Etat à Etat, selon le président de la CONEB, Albin FELIHO. Et travailler d’un commun accord avec le président de la Fondation Ouest-Africaine pour trouver un consensus afin de palier un tant soit peu les problèmes transfrontaliers rencontrés, est le but de cet atelier.

Pour le président de la Fondation ouest-africaine, Sylverter Anthony APPIAH, une franche collaboration des pays de l’Afrique de l’Ouest est un maillon indispensable au commerce transfrontalier. Lequel commerce représente un vecteur non négligeable selon le président du Conseil Economique et Social, Augustin GBIAN qui a exprimé son soutien total à l’initiative avant de lancer les activités.

A l’issue des deux communications qui ont été données, les représentants de la douane, du port et du syndicat ont énuméré les réformes, les difficultés observées dans le commerce transfrontalier au Bénin sans oublier les doléances. Parmi ces réformes, ont peut citer le dédouanement accéléré des marchandises et la promptitude de Benin Control. Et pour ce qui est des doléances, la défaillance de la connexion internet et le déficit de banques freine souvent les transactions.

Par ailleurs, le président de la CONEB, Albin FELIHO, a promis aux participants que les réflexions se feront en aval pour trouver des solutions afin de faciliter davantage le commerce transfrontalier en Afrique de l’Ouest.

Une franche collaboration inter-régionale, la création d’une monnaie unique et l’application véritable des textes de la CEDEAO pourraient faire grandir le commerce transfrontalier en Afrique de l’Ouest. Etaient présents à ce atelier la Côte d’Ivoire, le Nigéria, le Ghana, le Togo, le Burkina-Faso et le Bénin.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR