Le Béninois Libéré
Image default
Société

Atelier de validation et de diffusion du Projet African life Story of COVID-19: Marius Kedoté unit les acteurs pour une lutte efficace

L’Institut Régional de santé publique Comlan Alfred Quenum (IRSP- CAQ) de Ouidah a abrité ce mardi 1er février 2022, un atelier de validation et de diffusion du projet African life Story of COVID-19. L’objectif de cette rencontre scientifique est d’identifier les facteurs environnementaux, comportementaux, socio-culturels, économiques et politiques liés à la propagation de la COVID-19 au Bénin afin d’analyser la mise en œuvre, les effets et les réactions sociales induites par la riposte à cette pandémie au Bénin.

Dans ses propos linéaires, le docteur Marius Nonvignon Kedoté, Coordonnateur régional de la chaire écosanté chez les Communautés de pratiques Écosanté pour l’Afrique de l’ouest et du centre (COPES-AOC) a fait savoir aux participants que cet atelier dont le thème est: « Déterminants environnementaux associés à la dynamique de COVID-19 au Bénin » vise la vulgarisation des résultats de recherche scientifique.

« Le COVID-19 est l’urgence sanitaire du moment et mobilise les acteurs du secteur de la santé et des secteurs connexes afin d’apporter des solutions pertinentes pour le contrôle de cette pandémie. » A déclaré d’entrée de jeu, Dr Luc Salako Djogbénou,  Directeur de l’Institut Régional de santé publique Comlan Alfred Quenum (IRSP- CAQ) de l’Université d’Abomey-Calavi. Il a ensuite fait savoir aux participants que cet atelier permettra aux acteurs de la santé de mieux appréhender la dynamique de la COVID-19 au Bénin, mais également de formuler des recommandations pour le renforcement de la riposte de la COVID-19 au Bénin.

En prenant la parole au nom du ministre de la santé, le docteur Géraud Padonou, Directeur de la formation et de la recherche en santé du ministère de la santé, a fait savoir qu’à la date du 24 janvier 2022, le taux de contamination de cas confirmé de COVID-19 au Bénin est de 26.000 cas dont on dénombre malheureusement 162 décès. « Le présent atelier est un creuset d’échange scientifique de partage d’informations, de partage de données et de résultats. C’est aussi une occasion de confronter les idées et les stratégies pour renforcer la riposte contre la COVID-19 au Bénin. » A déclaré le représentant du ministre de la santé, Géraud Padonou.

A la fin des travaux, les participants ont formulé des recommandations à l’endroit des autorités sanitaires, des partenaires techniques et financiers, des ONG locales, des médias et des responsables d’établissements privés publics.

Ange A. BYLL

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR