Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Atelier de renforcement sur la relance post covid-19 : Le Pvp Gbian lance les travaux

Un atelier de renforcement des capacités sur la relance post Covid-19 respectueuse de l’environnement et la gestion des produits chimiques et des déchets a été organisé ce jeudi 22 septembre 2022 à l’endroit des députés et des fonctionnaires parlementaires à l’hôtel La Casa Cielo à Cotonou.  

Conjointement organisé par l’Union interparlementaire (UIP), le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et l’Assemblée nationale du Bénin, cet atelier a été ouvert par le Premier vice-président Robert GBIAN représentant le président de l’Assemblée nationale Louis Gbèhounou VLAVONOU empêché.

Dans son discours de bienvenu, l’honorable le premier vice-président Robert Gbian a fait un briefing sur l’objectif de cette rassemblement parlementaire tout en soulevant le rôle ineffaçable que les députés ainsi que les fonctionnaires ont dans la riposte covid. « Le thème qui nous réunit ce jour vient à point nommé en ce sens que notre pays se retrouve actuellement, à l’instar de la communauté internationale, dans une phase de relance post Covid-19, et dont les mesures prises devraient tenir compte d’un cadre de vie respectueux de l’environnement. Que devrions-nous faire en notre qualité de parlementaires dans ce processus de relance post Covid-19 respectueuse de l’environnement ? En tant que législateurs, il nous incombe la responsabilité de doter notre pays des instruments juridiques permettant au gouvernement d’organiser et de fournir aux populations, les conditions optimales de relance post Covid-19 respectueuse de l’environnement. »,

L ‘accord de Paris sur les changements climatiques qui est de maintenir le réchauffement en-dessous de 2°C, le développement vert au cœur des stratégies de relance après la crise due à la Covid 19 et le développement vert au cœur des stratégies de relance après la crise due à la Covid 19 sont entre autres les sujets qui ont meublés les discussions.

De plus, lors de ce conclave, les forces et faiblesses de la proposition de loi portant sur la gestion des produits chimiques et leurs déchets seront évalués. Cerise sur le gâteau, les parlementaires auront l’opportunité de formuler des recommandations allant dans le sens de l’amélioration de cette proposition de loi.

Il faut noter que plusieurs communications ont été données par des experts en fonction des domaines d’intervention.

G.A

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR