Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Assemblée nationale: La déclaration de Aurélie Adam Soulé Zoumarou

Aurélie Adam Soulé Zoumarou, Ministre du numérique et de la digitalisation:

« Le projet de budget du ministère du numérique et de la digitalisation s’élève à 24 milliards 252 millions Fcfa pour l’année 2022. Ce  budget va être consacré au développement des projets numériques en cours, le développement d’autres projets et bien entendu le développement des projets dans le domaine des médias.

En matière de numérique, nous allons continuer la digitalisation de l’administration publique avec l’enregistrement de l’offre sur le portail des e.services avec l’implication de toutes les zones sectorielles. Nous allons également passer à l’échelle pour certains projets qui ont été mis en œuvre en phase pilote au cours de l’année 2021 comme par exemple les projets de gestion électronique des documents, de gestion électronique des courriers et nous allons mettre en œuvre un pilote en 2022 sur l’archivage électronique ; ce qui nous permettra ensuite de passer à l’échelle comme pour les autres précédents projets.

Au cours de l’année 2022, nous allons continuer à densifier le réseau en fibre optique de façon à rapprocher le haut débit au plus près des populations et des entreprises et continuer les actions autour de la sécurité numérique, de la connectivité des collectivités locales et de l’opérationnalisation du Fonds d’appui à l’entreprenariat numérique. En matière de médias, la modernisation du service public va se poursuivre. En 2021, grâce à l’autorisation du gouvernement, nous avons investi dans la modernisation du réseau FM et en 2022, nous mettrons en œuvre des actions autour de la modernisation de la télévision publique sans oublier des actions autour de tout ce qui constitue la viabilisation ou la viabilité financière des médias.

Donc, les réformes sur le plan monétaire seront mises en œuvre. En termes d’innovations, beaucoup d’éléments qui se faisaient au niveau central vont être décentralisés. Vous savez, la transformation numérique que nous vivons se fait de façon transversale à travers tous les départements ministériels. Il est prévu que cela soit également au niveau déconcentré. On a les mairies et les préfectures… « 

Les recommandations et observations des députés

 « Je remercie  les députes pour avoir suivi et commenté la présentation que j’ai faite et aussi pour avoir fait des recommandations. Ils ont également exprimé des préoccupations et fait des observations. Premièrement, en ce qui concerne la mise en œuvre de tout ce programme, ils ont été très appréciatifs de ce que nous prenons en compte la dimension déconcentrée. Cela a été noté avec beaucoup de satisfaction. Deuxièmement, les honorables députés sont revenus sur la qualité des services des réseaux GSM et sur la nécessité pour le gouvernement et les régulateurs de continuer à mener des actions pour l’amélioration de ces services.

Je leur ai fait comprendre que des actions étaient en cours notamment l’atlas de couverture qui sera très prochainement lancé par le régulateur afin de permettre aux citoyens d’avoir le pouvoir pour choisir les meilleurs services selon les informations qui seront mises à leur disposition sur la plateforme développée à cet effet… »

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR