Image default
Politique

Assemblée nationale : Clôture de la 2ème session suivie d’échanges de vœux

Les députés procèdent aujourd’hui mardi 19  janvier 2021 à la clôture de la deuxième session ordinaire de l’année 2020. Et ceci conformément aux dispositions des textes en vigueur qui stipulent qu’une session ordinaire ne peut durer que trois mois. La cérémonie de clôture sera suivie des échanges de vœux entre le président de l’institution et les députés pour la nouvelle année dans le respect stricte des règles barrières de Covid-19.

Ouverte dans la deuxième moitié du mois d’octobre 2020,  la deuxième  session ordinaire de l’année 2020 dite session budgétaire prendra fin aujourd’hui mardi janvier 2021. C’est du moins ce que renseignent des sources proches du cabinet du président de l’Assemblée nationale du Bénin. Selon cette même source, les membres de la communauté parlementaire saisiront l’occasion pour s’échanger entre eux les vœux de nouvel an.

Pour la période d’exercice de cette deuxième session ordinaire de l’année 2020  consacrée prioritairement à l’étude et l’examen de la loi des finances gestion 2021, les députés  se sont attelés aussi à voter d’autres lois et contrôler l’action du gouvernement. Pendant trois mois durant, les élus du peuple au Bénin  ont donné le meilleur d’eux-mêmes tant sur le chantier du vote des lois que du contrôle de l’action gouvernementale.

Entre autres dossiers inscrits à l’ordre du jour et examinés au cours de cette 2è session ordinaire, on peut citer le projet de loi portant autorisation de ratification du Traité des Nations Unies sur l’interdiction des armes nucléaires adopté, le 07 juillet 2017 à New York et signé par le Bénin, le 26 septembre 2018; le projet de loi portant autorisation de ratification, de la Convention portant création de l’Alliance pour le Bio digesteur en Afrique de l’Ouest et du Centre, adoptée à Ouagadougou, le 04 octobre 2018, le projet de loi portant code de nationalité béninoise ; le projet de loi portant statut du barreau de la République du Bénin, le projet de loi portant loi organique sur le Conseil économique et social,

le projet de loi portant statut des magistrats de la Cour suprême, le projet de loi modifiant et complétant la loi n° 97-028 du 15 janvier 1999 portant organisation de l’administration territoriale de la République du Bénin, le projet de loi relative à l’octroi de pension et autres avantages aux anciens présidents des institutions prévues par la constitution, le projet de loi portant création, organisation et fonctionnement des offices à caractère social, culturel et scientifique, le projet de loi sur la biosécurité en République du Bénin ; le projet de loi organique sur la Cour des Comptes, le projet de loi modifiant et complétant la loi n° 2018-18 du 12 juillet 2018 portant régime juridique de bail à usage domestique en République du Bénin et bien d’autres.

Plusieurs de ces points ont été effectivement examinés sous le leadership du Président Louis G. Vlavonou. Pour ce qui est du contrôle de l’action gouvernementale, le Gouvernement a été écouté par les députés sur la mise en œuvre de la loi sur les sachets plastiques en République du Bénin, la recrudescence des cas d’accident sur le tronçon Akassato-Calavi,  la question de l’abandon du franc CFA  par le Bénin et plusieurs autres dossiers qui n’ont pas été du reste aux yeux des députés de la huitième législature que dirige le colonel Louis Gbèhounou Vlavonou , président de l’Assemblée nationale du Bénin.

Ernest Latoundji

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR