Le Béninois Libéré
Image default
Asie

Asie/Après Oussama ben Laden : Les Américains ont encore décapité Al-Qaïda

« Samedi, sur mes ordres, les États-Unis ont mené à bien une frappe aérienne sur Kaboul, en Afghanistan, qui a tué l’émir d’al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri », a déclaré le président américain selon RFI avant d’ajouter que « Justice a été rendue et ce dirigeant terroriste n’est plus. »

En effet, Ayman al-Zawihiri, le numéro un d’al-Qaïda après la mort de Oussama ben Laden en 2011 au Pakistan, a été tué par une frappe de drone américaine à Kaboul dans une résidence dans la zone des ambassades. Un gros pour l’armée américaine après son retrait catastrophique de ce pays, qui a amené le président Joe Biden à sortir de son confinement pour annoncer cette bonne nouvelle aux Américains et pour lui-même à quelques mois des élections de mi-mandat.

Selon le site internet de Rfi, ‘’Le 25 juillet, le président Biden – positif au Covid-19 – rassemble ses principaux conseillers et « cherche à en savoir plus sur l’organisation des pièces derrière la porte et la fenêtre du troisième étage ». Il demande l’avis de tous, puis « autorise une frappe aérienne précise et sur-mesure », toujours selon un haut responsable américain ayant requis l’anonymat. À 6h18 dimanche matin, heure de Kaboul, il fait environ 17°C, le soleil s’est levé depuis une heure environ, le chef d’al-Quaïda est levé. « La frappe a finalement été menée […] par un aéronef sans pilote. Deux missiles Hellfire (sont tirés sur) Ayman al-Zawahiri, qui est tué », a raconté un haut responsable américain. « Il a été tué sur le balcon », sans faire de victimes collatérales.’’

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR