Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Après un an d’incarcération de Réckya MADOUGOU : Le parti Les Démocrates réagit

La libération sans condition de notre camarade Réckya MADOUGOU et de tous les détenus politiques ; le retour sans condition des exilés politiques ; et la fin de la clandestinité pour ceux qui y sont contraints.

Telles sont les exigences du Parti Les Démocrates qui par la même occasion réaffirme sa demande d’instauration d’un climat de paix à travers un dialogue national, crédible et sincère.

C’est à travers un Communiqué du parti « Les Démocrates (Ld) » en date du  3 mars 2022 et signé de son Président Eric HOUNDÉTÉ.

COMMUNIQUE/PARTI « LES DÉMOCRATES (LD) »

3 Mars 2021- 3 Mars 2022

Un an déjà que notre camarade de lutte pour la restauration de la démocratie au Bénin, Madame Réckiatou MADOUGOU, la candidate de notre parti à l’élection présidentielle d’avril 2021, est  arbitrairement arrêtée à Porto-Novo alors qu’elle sortait d’une rencontre politique organisée par le Front pour la restauration de la Démocratie (FRD).

Déférée à la BEF (Brigade économique et financière) le même jour et présentée devant le Procureur Spécial de la CRIET (Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme), une juridiction d’exception, le 05 Mars 2021, Madame Réckiatou MADOUGOU a été mise sous mandat de dépôt et jetée à la prison civile de Misséreté dans des conditions de détention inhumaines et dégradantes. Après moult tracasseries judiciaires et tortures morales subies par notre camarade au cours de l’instruction, son procès expéditif ouvert le 10 décembre 2021 a pris fin  le même jour après sa condamnation à 20 ans pour terrorisme.

De toute évidence, ce procès inique est politique. En effet, les ennuis judiciaires de Madame MADOUGOU ont pour origine sa décision  de participer à l’élection présidentielle. Ce qui, aux yeux du  pouvoir, constitue un crime de lèse-majesté. Il s’en suit, que la détention de Mme MADOUGOU est une injustice flagrante donc inacceptable.

Alors, notre camarade ne saurait continuer à être gardée en prison. Surtout qu’aujourd’hui les vrais terroristes sont à nos portes. Dès lors le Bénin a besoin de toutes ses filles et de tous ses fils pour combattre ce phénomène. C’est pourquoi, le Parti Les Démocrates en union avec le peuple béninois, réitère ses exigences à savoir :

-la libération sans condition de notre camarade Réckiatou MADOUGOU et de tous les détenus politiques ;

-le retour sans condition des exilés politiques ;

-la fin de la clandestinité pour ceux qui y sont contraints ;

Enfin le Parti Les Démocrates réaffirme sa demande d’instauration d’un climat de paix à travers un dialogue national, crédible et sincère.

Fait à Cotonou, le 3 mars 2022

Le Président,

Eric HOUNDÉTÉ

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR