Le Béninois Libéré
Image default
Culture

Après  »Manifeste d’un cantin »: Mouftaou Badarou publie « Conversation avec le diable »

Conversation avec le diable. C’est le deuxième ouvrage de l’écrivain béninois Mouftaou Badarou.

Après le succès qu’a connu son premier ouvrage qui n’est rien d’autre que le Manifeste d’une Cantine, Mouftaou Badarou vient de mettre à la disposition de ses lecteurs et de la jeune génération, l’ouvrage intitulée « Conversation avec le diable ».
En effet, l’auteur est resté attaché à son inspiration artistique et spirituelle. Ainsi donc comme la première, Mouftaou Badarou a une fois encore orienté sa plume vers la question de Dieu, du diable et des humains.
En clair, à travers ce recueil de poèmes, l’auteur s’est donné les moyens pour aller au-delà de l’émotion.
« Conversation avec le diable » est scindé en quatre chapitres à savoir : Diableries, Humanité, Mélancolie et joyeusetés. L’ouvrage poétique pose la problématique de la toute-puissance du prince des ténèbres et de son emprise sur les humains, bien évidemment dans un défi insensé lancé à Dieu le créateur.
Cet ouvrage de 154 pages n’évoque pas uniquement la question de la diableterie. Les autres chapitres parle plus de l’amour entre les hommes.
Dans  » Conversation avec le diable », vous lirez des poèmes ayant rapport avec l’enfance, l’ingratitude, la nature, la vieillesse, le désespoir, la vanité, la bibliophile…
L’ouvrage est caractérisé par un titre accrocheur et des vers qui sont bien choyés jonglant ainsi entre le réel vécu par l’auteur et son imagination poétisé.

Ange Aristide

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR