Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Après le tirage au sort des 77 Secrétaires Exécutifs : Qui sont ces nouveaux hommes forts des communes vus comme rivaux des maires ?

À l’issue du tirage au sort du jeudi dernier au Palais des congrès de Cotonou, il est à retenir que dans les quatre (04) communes à statut particulier (Cotonou, Porto-Novo, Parakou et Abomey-Calavi), il y a eu deux (02) femmes et deux (02) hommes Secrétaires Exécutifs.

Dans les dix-neuf (19) communes à statut intermédiaire, il y a six (06) femmes et treize (13) hommes. Et dans les communes à statut ordinaire, dix-huit (18) femmes et trente-six (36) hommes. Au total, sur les soixante-dix-sept (77) Secrétaires Exécutifs (SE) des communes, on a : 26 femmes et 51 hommes soit respectivement 34% et 66%.

Qui sont ces hommes et femmes chargés de mettre en œuvre la politique de développement de la commune décidée par les organes politiques de la commune et assurer, par un management efficace, la gestion des services administratifs et techniques communaux en veillant à leur bon fonctionnement ?

Que dit loi N°2021-14 du 20 décembre 2021 portant code de l’administration territoriale en République du Bénin à propos du Secrétariat Exécutif (S.E) qui est l’organe administratif et technique de la commune ?

Article 127

La fonction de secrétaire exécutif est la plus haute fonction administrative et technique des mairies.

Le secrétaire exécutif est le responsable de l’administration de la commune. Il est le principal animateur des services administratifs et techniques communaux dont il veille au bon fonctionnement.

Au sens du présent article, l’administration de la commune s’entend de la gestion des ressources humaines, financières et matérielles affectées à l’exécution des activités incluent la communication au nom de la commune.

Article 132

Le secrétaire exécutif, premier responsable de l’administration de la commune, dispose d’attributions propres pour assurer son bon fonctionnement.

Au titre de ses attributions propres, le secrétaire exécutif assure :

– l’organisation des services communaux et l’exécution du service ;

– la gestion des ressources humaines, financières et matérielles de la commune ;

– la gestion de l’information et de la communication de la commune ;*

– la délivrance des permis et autres autorisations que prévoient les lois et règlements dans les domaines de compétence de la commune.

Dans ce cadre, il :

– représente la commune dans la vie civile et pour tout ce qui relève de ses attributions propres ;

– veille à la bonne planification et à l’exécution des marchés publics communaux ;*

– conserve et administre les propriétés de la commune ;

– suit la gestion des établissements communaux ;

– organise la gestion des services de voirie, d’assainissement et d’hygiène ;

– organise la gestion des archives ;

– publie les règlements dans le ressort de la commune ;

– publie les délibérations et les travaux du conseil communal ;

– nomme aux emplois communaux pour lesquels la loi ou la règlementation ne fixe pas de dispositions particulières de nomination ;

– signe les actes d’état civil sur délégation du maire. Cette délégation ne concerne pas la célébration des mariages.

– organise le processus d’élaboration des documents de planification ;

– gère les relations de travail technique avec les services déconcentrés de l’État.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR