Le Béninois Libéré
Image default
Société

Année scolaire 2022-2023/pour de meilleurs résultats : Djibril Cissé sur des pas prometteurs

Faire du Borgou un département d’excellence où bénéficiaires d’une formation de qualité, les apprenants feront la fierté de leurs parents et celle de la nation, c’est le défi que s’est lancé le préfet Djibril Mama Cissé depuis quelques années.

Cette détermination a commencé à porter des fruits au regard des résultats des examens de l’année dernière où le Borgou au Cep comme au Bepc est arrivé premier au plan national. Afin de maintenir le cap, l’autorité préfectorale a repris les bonnes manières. Hier accompagné du maire et des responsables en  charge de la question notamment Jacob Toudonou et Abdoul-Hadir Biga respectivement Directeur Départemental des Enseignements Maternel et Primaire et Directeur Départemental des Enseignements de secondaires.

L’objectif étant de constater l’effectivité de la rentrée, la délégation a fait le tour de quelques écoles et établissements. Sur le but de la démarche, Djibril Mama Cissé, Préfet du Borgou a précisé   « déjà de par nos positions respectives, le Maire étant le premier Responsable de la Commune et moi étant le Représentant du Gouvernement, du Chef de l’État et du chacun des Ministres en charge de l’Education, il est de bon ton de parcourir un certain nombre d’établissements pour nous assurer de l’effectivité de la rentrée.

Car, c’est quand-même le Gouvernement qui prend toutes les dispositions pour que les classes puissent reprendre. Nous avons donc fait cette tournée, le Maire et moi pour non seulement nous rendre compte de l’effectivité de la reprise des classes mais aussi et surtout de l’effectivité du démarrage des cours. Partout nous sommes passés, je l’avoue, les élèves ont effectivement répondu présents; de même que les enseignants. Nous sommes donc satisfaits de ce que nous avons pu voir aujourd’hui au niveau des différentes écoles que nous avons sillonnées.»

 Comme le Préfet, le Maire Inoussa Chabi se dit lui aussi satisfait de l’effectivité sans anicroche de la rentrée scolaire et du démarrage des cours. L’édile de la troisième ville à statut particulier promet s’atteler pour que des éventuels problèmes qui se poseraient çà et là au cours de l’année notamment les problèmes liés aux salles de classes puissent être réglés au grand bonheur de tous les acteurs.

Laurent YOVO

L’adresse du préfet aux acteurs

Ce lundi 19 septembre 2022, l’école béninoise rouvre ses portes au titre de la rentrée scolaire 2022-2023.

Je voudrais saisir l’occasion pour réitérer mes félicitations aux différents acteurs de la chaîne éducative dans le Borgou pour les efforts louables fournis l’année dernière et qui ont valu à notre département le premier rang aux examens du CEP et du BEPC avec un rang non moins honorable au Baccalauréat. C’est le lieu pour moi de les inviter à maintenir le cap afin de porter davantage haut, le flambeau de l’éducation dans notre département.

En ce qui concerne cette année scolaire 2022-2023, le Gouvernement, comme par le passé, a pris toutes les mesures afin qu’elle se déroule dans de très bonnes conditions.

Je souhaite donc à tous les écoliers et écolières, élèves, enseignants, parents d’élèves et aux autres acteurs du système éducatif du Borgou et du Bénin tout entier, une très bonne et excellente rentrée.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR