Image default
Politique

Animation de la vie politique: Rachidi Gbadamassi et Reckya Madougou se rendent coup pour coup

Au Bénin, à quelques mois des élections présidentielles, l’opposition et la mouvance s’attaquent dans les médias.

Après l’épisode du parrainage qui a opposé l’honorable Tidjani Affo à son parti politique l’Union Progressiste d’une part, et de Reckya Madougou à l’UP d’autre part, c’est un tout autre scénario qui met en alerte l’opinion publique.

Il s’agit de l’attaque par média interposé entre Reckya Madougou et Rachidi Gbadamassi. Le premier à se mettre en évidence est le député à l’Assemblée nationale. Il est monté au créneau pour faire de graves révélations sur la candidate du parti ‹‹Les Démocrates›› Reckya Madougou.

À en croire l’ancien maire de Parakou, la candidate des Démocrates l’aurait approché en premier pour solliciter son parrainage en échange d’une forte somme d’argent mais il a refusé. ‹‹ La forte somme proposée pouvait déstabiliser la nation ››, a-t-il affirmé avant d’ajouter : ‹‹ Moi, mes mandants m’ont tout donné, le Bénin m’a tout donné depuis 20 ans, je ne peux donc pas les trahir ni vendre mon pays ››, a-t-il laissé entendre.

Le camp d’en face rétorque aux propos de Rachidi Gbadamassi

Après sa sortie médiatique, le camp des Démocrates est monté également au créneau pour apporter un démenti aux propos de Rachidi Gbadamassi. L’ancien ministre de la défense de Yayi, s’est inscrit en faux contre les propos de son adversaire politique. Dans une conférence de presse animée par son colistier Patrick Djivo, ce dernier est revenu sur ce qui s’est réellement passé.

Concernant les propos du député de la 8ème législature, qui a affirmé que Madougou l’a invité en privée pour le convaincre de lui accorder son parrainage en échange d’une forte somme d’argent, le colistier de Reckya Madougou a apporté un démenti. A l’en croire, c’est plutôt Gbadamassi qui s’est tourné vers la candidate des Démocrates.

‹‹ Ils ont dit qu’ils se sont rendus chez la candidate Rekya Madougou pour discuter de la question du parrainage. (…) La vérité que les sieurs suscités n’ont pas pu vous rendre, c’est que c’est eux-mêmes qui sont venus voir madame Reckya Madougou ››, a laissé entendre Yves Patrick Djivoh.

En ce qui concerne la proposition d’une forte somme d’argent proposé par Madougou pour solliciter son parrainage, il en a rien été, bien au contraire, c’est plutôt le député Gbadamassi qui aurait proposé à la candidate de mobiliser une vingtaine de parrainage contre une forte somme d’argent. ‹‹ Mais très attachée aux valeurs morales et ne voulant se faire extorquer, madame Madougou a dit nier ››, a ajouté Patrick Djivoh.

La candidate des Démocrates est d’ailleurs allée plus loin en déclarant par le biais de ses avocats ce vendredi 19 février 2021, qu’elle portera plainte contre les propos du député de la huitième circonscription électorale. Ce feuilleton politique promet de belles épisodes dans les prochains jours.

Patern H

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR