Le Béninois Libéré
Image default
Société

ANCB/ ATROKPO échange avec la cheffe du Bureau de la Coopération Suisse au Bénin : Un projet d’appui aux communes transfrontalières au cœur des discussions

Au lendemain de la célébration de la journée internationale de la femme, la Cheffe du bureau de la Coopération Suisse au Bénin Mme Elisabeth PITTELOUD ALANSAR, à la tête d’une délégation est allée échanger avec le Maire de Cotonou, Luc Sètondji ATROKPO, Président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) ce mercredi 09 mars 2022 assisté pour la circonstance, de son Chef de Cabinet Dr MEHOU Joseph Josué, du Directeur Exécutif de l’ANCB M. Sègla LIHOUSSOU et de certains cadres techniques aussi bien de l’administration municipale que de l’ANCB.

Au menu des échanges, des questions liées au développement du secteur de la décentralisation à l’aune des réformes de l’administration territoriale actuellement en cours au Bénin.  <<La suisse est un partenaire de longue date du Bénin dans le secteur de la gouvernance locale. Elle accompagne les communes à travers le FADEC et plusieurs autres projets dont l’alphabétisation>>, a rappelé Elisabeth PITTELOUD ALANSAR. Outre les réformes, l’émissaire de la Coopération Suisse a également sollicité l’accompagnement du maire de Cotonou, en sa qualité de Premier Vice-président du Conseil des Collectivités Territoriales de l’UEMOA, pour la mise en œuvre d’un projet d’appui aux collectivités transfrontalières.

Après elle, la Première autorité municipale de Cotonou a ensuite reçu M.Tobias GODAU, Chargé du Programme Appui à la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (AGIR-Eau) dans le contexte du changement climatique. Il s’agit d’un projet implémenté par la coopération allemande à travers la GIZ-Bénin et qui ambitionne d’œuvrer à accroître durablement le bien-être social des populations. Ce projet lancé en février dernier comporte trois champs d’application, à savoir: le cadre politique, la Gestion Intégrée des ressources en Eau (GIRE) et la prise en compte des eaux usées et boues de vidange. Le fonctionnaire allemand était donc venu présenter les différents composants de ce programme et solliciter l’appui du Président de l’ANCB afin que sa mise en œuvre soit une parfaite réussite dans les communes bénéficiaires, notamment dans le Grand Nokoué en ce qui concerne le volet gestion des eaux usées et des boues de vidange avec pour finalité la réduction des dangers de pollution pour l’environnement.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR