Le Béninois Libéré
Image default
Société

Ajout d’une taxe de 5% sur les frais de retrait et transfert : Une grosse escroquerie de Mtn

Depuis le 11 Mars dernier, les responsables du réseau de téléphonie mobile Mtn ont décidé, soi-disant en application du CGI, d’ajouter une taxe de 5% sur les frais de retrait et de transfert. Une décision en totale déphasage avec ce qui est expliqué du côté de la direction générale des Impôts.

Ce n’est pas au consommateur de payer cette taxe mais plutôt Mtn sur le profit réalisé sur les opérations de transfert et de retrait.

Et cela est plus explicite chez le Dgi Nicolas Yénoussi : « Le gouvernement a fait l’option de ne pas taxer les opérations de transferts d’argent, de ne pas taxer la transaction parce que le gouvernement est conscient qu’il s’agit là d’un outil d’inclusion financière et qu’il n’est pas nécessaire de taxer cette transaction. Ce qui est taxé, c’est la commission ou la rémunération que perçoit la maison GSM. »

 Alors, au nom de quoi MTN peut-il se permettre de fouler aux pieds les décisions de la République ? Même si l’ARCEP est une coquille vide qu’il faut vite liquider, il urge que les autorités rappellent vite à l’ordre cette société sud-africaine décidée telle une sangsue à sucer les Béninois jusqu’à la dernière goutte de sang. Tellement la gloutonnerie a dépassé les bornes pour se muer en escroquerie.

Sinon comment comprendre que c’est au consommateur final que MTN Bénin veut faire payer cette taxe au lieu de les prélever sur ses profits réalisés des opérations de transfert ou retrait d’argent. Trop, c’est trop. Il faut arrêter et vite cette arnaque haute définition.

2 Commentaires

Zakari BAMBILI IDRISSOU 13 mars 2022 at 12:40

Parlez plutôt de nos autorités qui n’ont pas pitié de nous.

Réponse
Désiré DEMAKOS 14 mars 2022 at 12:27

Espérons que les autorités béninoises compétentes, ministère de l’économie et des finances, rappelleront rapidement cette société GSM à l’ordre et lui feront injonction de retourner à ses clients toutes les sommes qu’elle leur aura extorquées depuis le 11 mars 2022.
Point final

Réponse

Répondre à Zakari BAMBILI IDRISSOU Annuler la réponse

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR