Image default
Société

Agression des enseignants dans les lycées et collèges : Quand enseigner devient un risque au Bénin

Il n’y a plus de jour sans qu’on ne déplore de cas d’agression dans nos lycées et collèges. Alors qu’ils n’ont pas fini de régler leur situation sociale assez précaire, les enseignants doivent aujourd’hui s’armer de courage pour se rendre à leur lieu de travail.

Dans les collèges et lycées, la peur a changé de camp. Les enfants sèment la terreur. A Parakou, des gangs sont formés et les enseignants sont les plus ciblés. Pour une punition même justifiée, l’éducateur doit craindre des agressions. Comme dans la cour du roi Pétaud, la discipline a totalement déserté le forum et les  enfants font à leur tête.

LIRE AUSSI: Indiscipline au Ceg de Kandi : Un enseignement agressé par un parent d’élève

L’année dernière dans beaucoup de collèges de la cité des Koburu, il a été démontré que dans les sacs des écoliers en plus des fournitures scolaires, on pouvait retrouver des armes blanches. Comme si tout ceci ne suffisait pas pour montrer à quel point le système est pourri, certains parents indélicats entrent dans la danse.

« Il y a parmi nos apprenants qui vous menacent d’envoutement et démontrent qu’ils seront capables de vous éliminer spirituellement si vous ne les laisser pas continuer sur leur chemin d’indiscipline et de paresse. »

un enseignant de parakou

C’est le cas de ce parent qui tel un berger a bondi il y a quelques jours sur un enseignant pour le mordre dans le dos à Kandi. Approché pour mieux apprécier la situation, un enseignant  nous a confié que dans les localités reculées, l’agression n’est pas que physique. « Il y a parmi nos apprenants qui vous menacent d’envoutement et démontrent qu’ils seront capables de vous éliminer spirituellement si vous ne les laisser pas continuer sur leur chemin d’indiscipline et de paresse. » A-t-il précisé.

LIRE AUSSI: Acte d’indiscipline :Un élève bat une enseignante au Lycée Mathieu Bouké

Vu la situation, il n’est pas exagéré de demander aux autorités des modules de formation des cours d’arts martiaux pour les enseignants pour leur propre protection. Leur vie en dépend.

Laurent YOVO

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR