Le Béninois Libéré
Image default
Société

Affrontements survenus à Monkpa : La position de Martin Assogba

« Nous condamnons fermement cette dérive sectaire qui a occasionné la mort de huit personnes dont deux agents de la police républicaine. Nous demandons aux autorités publiques compétentes de faire toute la lumière sur cette affaire afin que toutes les responsabilités soient situées et que tous les auteurs et co-auteurs répondent effectivement de leurs agissements. »

A dit le président l’Ong Alcrer, Martin Assogba dans un communiqué.

Communiqué

L’ONG ALCRER a appris avec consternation et affliction, les affrontements survenus le samedi 29 janvier 2022 entre les forces de l’ordre et les fidèles de « l’église d’Azaël » à Monkpa (commune de Savalou.

Nous condamnons fermement cette dérive sectaire qui a occasionné la mort de huit personnes dont deux agents de la police républicaine. Nous demandons aux autorités publiques compétentes de faire toute la lumière sur cette affaire afin que toutes les responsabilités soient situées et que tous les auteurs et co-auteurs répondent effectivement de leurs agissements.

Profitant de la survenance de ces événements malheureux et scandaleux,  l’ONG ALCRER lance, une nouvelle fois, un appel aux pouvoirs publics pour réguler convenablement l’installation et l’activité des groupes religieux aux fins de prévenir et de combattre l’extrémisme violent sous toutes ses formes dans notre pays.

ALCRER invite les populations à la vigilance et à l’esprit de discernement afin de ne pas compromettre leur liberté religieuse dans des agissements attentatoires à l’ordre public et à la liberté d’autrui.

Chacun de nous doit travailler à ce que le Bénin reste une terre de tolérance et de cohabitation pacifique entre les divers cultes.

Fait à Cotonou, le 31 janvier 2022

Directeur Exécutif de l’ONG ALCRER

Martin Vihoutou ASSOGBA

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR