Le Béninois Libéré
Image default
Société

Affrontement sanglant à Monkpa: L’appel des députés AKPOVI et TCHOBO

Suite au drame perpétré par les fidèles de la secte Azael Awouian dans l’arrondissement de Monkpa commune de Savalou le samedi 29 Janvier 2022, les honorables députés à l’Assemblée nationale Eustache AKPOVI et Valère TCHOBO sont allés faire le constat de la barbarie occasionnée par cette église. Ils s’y trouvent du sang humain à flot, des corps inanimés suite à des coups de feu, attaque à l’arme blanche et gourdins. C’est le constat ahurissant fait par les députés.


Aussitôt informés de cette scène obscène, les élus parlementaires tous originaires de cette commune se sont empressés de faire le déplacement ce dimanche 30 janvier pour vérifier les faits. Face au tableau sombre auquel ils se sont retrouvés, les deux personnalités ont déduit conjointement qu’il s’agissait plutôt d’un campement de divorcés sociaux et non d’une église. Le démantèlement de ce nid de terroristes est salutaire selon l’honorable Eustache AKPOVI qui s’est appuyé sur la qualité des acteurs de cette violence. Le phénomène allait prendre de l’ampleur et gagner d’autres localités si rien n’était fait a noté l’honorable Valère TCHOBO qui s’inscrivant dans la même logique que son collègue, appelle à une synergie d’actions à tous les niveaux de prises de décisions pour conjurer ce mal.

Vivement que des dispositions urgentes soient prises tant par le législatif, l’exécutif et même par l’armée pour évincer définitivement les aspirants à de telles velléités. La psychose créée par le drame survenu le samedi 29 à Monkpa doit nourrir une franche collaboration entre les populations et les forces de l’ordre pour dénicher tous les nids de divorcés sociaux ont renchéri les élus.

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR