Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Affaire ‘’Mâchété’’ à Abomey-Calavi: Les clarifications du frère de l’homme tué à la hache

Dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 juillet 2022 à Abomey-Calavi, un drame s’est abattu sur la commune où un homme a été assassiné par sa femme. Une jeune femme, mère de deux enfants dont un garçon et une fille, a tué son mari avec une hache. Après avoir commis son crime, la jeune femme s’est rendue elle-même au commissariat de Houèto dans l’arrondissement de Togba. La garde à vue de la jeune dame a été prolongée après sa présentation au procureur du tribunal d’Abomey-Calavi, ce mardi 12 juillet 2022. Pour connaître les vrais mobiles de l’acte posé par la jeune dame, le web média Banouto est revenu sur les faits avec le témoignage du frère de la victime.

Que s’est-il réellement passé ?

Frère du défunt, Jules K. s’est réveillé aux environs de 5h du matin. Technicien dans une entreprise, il s’apprêtait pour le boulot quand son téléphone sonne vers 6h. « Ils m’ont demandé si c’est moi le frère de Casimir. Je leur ai dit, oui, c’est moi. Ils m’ont dit de venir au commissariat. Pour moi, il n’y a rien de grave », a confié à Banouto Jules K.

Au commissariat, le jeune homme est informé du décès de son grand frère, jeune opérateur économique spécialisé dans la vente des intrants agricole : « Arrivé là-bas, les policiers me font savoir que c’est comme ça que la femme de mon grand frère est venue leur dit qu’elle a tué son mari. Je leur ai demandé ce qui s’était passé ». Cette question est restée sans réponse. Jules K. est embarqué dans un véhicule de la police avec des agents pour le lieu du crime où il découvre le corps sans vie de son frère baigné dans le sang.

D’après les recoupements de Jules K. qui a écouté les aveux de sa belle-sœur et du voisinage, tout est parti d’une courte dispute conjugale la nuit. « Cette nuit, mon grand frère est allé se coucher au sol contrairement à ses habitudes. Sa femme s’est couchée au lit avec leurs deux enfants. La nuit, elle s’est réveillée pour prendre des médicaments. Elle ne s’est pas ce qui lui a pris la tête et elle est allée prendre une hache qu’elle a assénée sur la tête de son mari pour le tuer », a témoigné le jeune homme.

Lors de sa présentation au procureur du tribunal d’Abomey-Calavi ce mardi 12 juillet 2022, la jeune femme, rapporte son beau-frère, a reconnu les faits. Elle assure avoir agi contre son gré et n’avoir aucun problème de santé mentale. « Le procureur lui a demandé si son mari lui disait qu’il allait prendre une nouvelle femme. Elle a dit non. D’après des témoins des voisins, elle a acheté la hache à la veille de l’acte. Elle a dit qu’il n’y avait rien que c’est juste une dispute de quelques minutes le soir avant qu’ils aillent se coucher », a rapporté Jules K., frère du défunt.

L’homme tué a été inhumé dans l’intimité familiale, le samedi 9 juillet 2022.

H.E

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR