Le Béninois Libéré
Image default
Benin Société Takou

Affaire de 1500 parcelles volées : SI FIFANDO FRANCK PARLE, PLUSIEURS AUTORITÉS SERONT COINCÉES

(Il a été encore libéré hier et mis sous convocation)

Il n’y aura qu’une commission conduite par un vrai homme de main du président Talon pour aider à faire la lumière sur ce dossier dit FIFANDO FRANCK, nom du plus gros criminel de la mafia foncière béninoise.


Sachant qu’il est dans le crime, le nouveau riche s’est attaché les services de tous les grands de ce pays. Ministres, juges, directeurs généraux de l’administration béninoise. Tout le monde a eu sa part. Qui une dizaine de parcelles à Cotonou, qui une demie douzaine selon que tu sois Ministre, député ou magistrat. Ajouté à cela, dès qu’une interpellation tombe, c’est la liquidité qui prend le relai.

Très risqué donc pour les bénéficiaires des fruits du crime de garder longtemps le génie de la mafia foncière quand il menace. Des noms de collaborateurs insoupçonnables du président Talon vont sortir et ce sera un scandale qui risquera de faire tomber la République sous Talon.

Maintenant que la décision a été prise d’étouffer le dossier par la magie des libérations sous convocation, il n’y aura que la main du président Talon lui-même pour décanter cette situation qui fait mourir plusieurs pères de famille expropriés de leurs biens par le groupe de FIFANDO FRANCK.

La balle est maintenant dans le camp du chef de l’Etat lui-même. Sinon personne n’est plus suffisamment libre pour inquiéter ce monsieur dans le pays. Il règne en maître et tient le personnel de la justice par leur point faible.

À suivre

Aboubakar Takou

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR