Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Affaire Bada/Torture morale des hospitaliers qui l’ont soigné : LE DIRECTEUR DU CNHU ADRESSE UNE DEMANDE D’EXPLICATION AUX 06 HOSPITALIERS

Comme si c’est du ressort du personnel soignant de surveiller un détenu admis à leur hôpital, les 06 cadres commis à la santé du patient Georges Bada, font depuis objet de diverses pressions.

Alors qu’ils étaient hier tous à l’épreuve des nerfs à la brigade criminelle comme de vils individus, la direction générale du Cnhu venait en rajouter à leurs peines. Elle leur inflige à chacun une demande d’explications sur ce qu’elle savait déjà puisque les hospitaliers n’ont rien fait de mal mais il faut les fatiguer. Puisqu’il n’y a pas de faute pour les inculper afin de couvrir ce départ salvateur d’un patient qui, voyant venir sa mort comme dans le cas de son Sg, s’est sauvé, l’administration s’acharne contre les pauvres.

Il est prévu à la fin de ce calvaire des affectations punitives pour éloigner chacun des 06 dans des hôpitaux de zone perdus quelque part, sans plateau technique ayant trait à leur spécialité contre les patients de l’hôpital de référence qu’est le Cnhu.

Mais en procédant ainsi, le gouvernement aura sacrifié la vie de plusieurs milliers de nos compatriotes actuellement suivis au Cnhu par ces professeurs et spécialistes.

La fuite de Georges Bada de sa situation de soins précaires faute de plateau technique conséquent même si les soignants étaient de très bonnes références, ne doit pas donner lieu à cette barbarie dévastatrice de la vie des patients du Cnhu.

Le gouvernement a plutôt intérêt à intégrer dans sa dynamique que ce départ salvateur aura le mérite de sauver la vie d’un citoyen béninois qui a tout donné pour son pays, comme député et comme maire. Ceci surtout que celui qu’on veut coûte que coûte traiter d’évadé promet revenir au pays une fois sauvé des liens de cette menace de mort qui rongeait sa vie à Cotonou.

C’est quand-même triste ce qui se passe.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR