Le Béninois Libéré
Image default
Société

Adoption d’une politique de raccordement au réseau électrique pour la période 2022-2026 : Voici la bonne nouvelle annoncée

(Le frais de branchement gratuit d’ici à 2025)

Le conclave gouvernemental a eu lieu comme à l’accoutumée, ce mercredi 06 juillet 2022 sous la présidence effective du Chef de l’Etat Patrice Talon au cours duquel d’importantes décisions ont été prises à l’instar de la politique de raccordement du réseau électrique pour la période 2022-2026.  Ainsi, dans le cadre de la mise en œuvre de son programme d’action, le Gouvernement a décidé de considérer désormais l’électrification comme un produit relevant du social, d’en faciliter l’accès à tous et d’encourager la baisse des coûts de branchement. A cet effet, il apparaît que les frais de branchement exigés aux ménages, et qui portent sur un paiement initial de 85.000 FCFA, constituent un obstacle, notamment pour les foyers à revenus modestes. Pour remédier à cette situation, et dans le cadre de l’exécution du Millennium Challenge Account II, dix mille (10.000) branchements gratuits ont été effectués à travers le pays, au profit des ménages pauvres. De même, diverses autres mesures sont déjà mises en œuvre, notamment la réduction à 25.000 FCFA des frais de branchement en milieu rural et la gratuité des frais de raccordement pour les petites et moyennes entreprises ou industries dont le besoin en énergie électrique est compris entre 140 et 160 KVA. Mais, l’ambition du Gouvernement est d’aller au-delà de ces dispositions à travers une politique structurelle qui impactera un plus grand nombre de nos concitoyens. Sa mise en œuvre, qui coûtera à l’Etat la somme de 107 milliards de FCFA, permettra d’assurer l’alimentation en énergie électrique de près de deux millions d’abonnés supplémentaires à l’horizon 2026. Ceci, sur la base d’un coût forfaitaire de 10.000 FCFA par branchement entre 2022 et 2024, puis gratuitement entre 2025 et 2026 ; les frais de contrôle des installations intérieures, maintenus à 10.000 FCFA, restant à la charge des clients. Le ministre de l’Energie est instruit d’assurer la mise en œuvre efficiente de la politique ainsi formulée. Les populations pourront pousser un ouf de soulagement dans les années à venir.

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR