Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Activités politiques à Adjohoun : L’OJBR active la jeunesse

Militantisme et réformes politiques, c’est le thème de la rencontre de l’Organisation de la jeunesse du Bloc Républicain (Ojbr) avec les jeunes de la vallée de l’Ouémé. Des jeunes qui à l’instar de la jeunesse estudiantine à l’UAC, ont été aussi outillés sur le militantisme et les réformes politiques, le samedi 04 décembre 2021 au centre des jeunes de la commune d’Adjohoun.

Donc, c’était un samedi marathon pour les disciples de l’honorable Nouhoum Bida, coordonnateur national de l’OJBR résolument engagés dans cette tâche titanesque d’informer et de former la jeunesse afin qu’elle soit mieux aguerries pour affronter les défis du moment et à venir.

A Adjohoun samedi dernier, le délégué de l’Ouémé et au représentant du coordonnateur national de l’Ojbr, ont galvanisé la troupe de jeune républicains avant les communications. Par ailleurs, c’est l’honorable Mathias Kouwanou, représentant du secrétaire général national du parti, Abdoulaye Bio Tchané, qui a ouvert les travaux et permettre le déroulement des communications destinées à cette jeunesse de la vallée mobilisée dans ce centre. Et comme à ses rencontres de l’Ojbr avec la jeunesse républicaine, les communicateurs ont su  faire toucher du doigt la quintessence des thèmes présentés. En témoigne, le communicateur Hermann Dimitri Adankpo qui a animé une première communication qui portait sur le thème « l’engagement des jeunes dans la nouvelle configuration des partis politiques ».

Le clou de cette rencontre d’Adjohoun, c’est l’adhésion au Bloc républicain, des membres du cercle de réflexion pour le développement à la base. Pour le coordonnateur national de ce cercle, Issiaka Dossou-Abata, c’est le meilleur choix pour eux et ils comptent apporter leur contribution à l’effort du coordonnateur nationale Nouhoum Bida.

Après la clôture des manifestations par le Maire d’Adjohoun, des personnalités ont donné leur appréciation de cette rencontre. Au regard de ces communications, Joseff Afoda, délégué départemental Zou-Collines/Ojbr, dit que la jeunesse sait désormais ce qu’on entend par militantisme.

Barthélemy Hounton, délégué départemental Ouémé/Ojbr, avec les personnes ressources que le l’Ojbr qui interviennent lors des communications, les jeunes arrivent maintenant à mieux cerner le militantisme et à savoir le rôle qui est désormais le leur. Petit à petit, l’Ojbr réussit sa mission avec l’accueil et ses appréciations de ces différentes rencontres.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR