Image default
Société

Accès à l’eau potable à Banikoara, Bembèrèkè, Nikki et environs : Adambi en mission de sauvetage dans le nord

Pour le bien-être et le bonheur de ses compatriotes, le gouvernement du président Patrice Talon fait des pieds et mains pour mettre tous les Béninois où qu’ils se trouvent à l’abri du besoin en eau potable.

Et bientôt les villes de Banikoara, Bembéréké, Nikki et leurs environs en auront pour leur compte. En effet, dans le cadre du projet de renforcement des systèmes d’alimentation en eau potable de ces villes, le conseil des ministres y a autorisé hier, mercredi 10 février 2021, la réalisation d’études hydrogéologiques et géophysiques.

Cette décision gouvernementale se justifie par le fait que « la production actuelle des systèmes d’alimentation en eau potable de ces localités est limitée, en raison de la nature hydrogéologique du sol.», lit-on à travers le compte-rendu final du Conseil.Pour y remédier, il s’avère indispensable de les renforcer afin de garantir une disponibilité permanente de l’eau au profit des populations de Banikoara, Bembéréké, Nikki et leurs environs qui, depuis des lustres, éprouvent d’énormes difficultés pour avoir accès à l’or bleu.

A cet effet, « une consultation a été organisée pour la réalisation des études hydrogéologiques et géophysiques d’avant-projet sommaire ainsi que d’avant-projet détaillé, en vue de la sélection d’un prestataire réputé en la matière ». C’est à juste titre que le Conseil, le démarrage proprement dit desdites études, a marqué son accord pour la contractualisation avec le Groupe qui a été retenu, et instruit le Ministre de l’Eau et des Mines de veiller à la bonne conduite de ces études dans les délais contractuels convenus.

Justin KIKI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR