Le Béninois Libéré
Image default
Politique Takou

À l’attention des zélés qui croient se servir de l’échelle Madougou pour vouloir monter en grade: VOICI CE QU’ILS IGNORENT

(Les Talon et les Madougou sont presque parents)

Il y a eu malheureusement cette parenthèse politique où la candidate des Démocrates a envié la place du président Talon. C’est de bonne guerre.

Une expression palpable de la vitalité de notre démocratie. Puis, il y a eu des interpellations à l’issue desquelles, un procès a conduit à des condamnations. Mais cela ne veut aucunement dire que c’est la guerre familiale chez les Madougou et les Talon. Deux familles qui ont une histoire aussi longue que le bras et faite heureusement de très bons témoignages.

Le président Talon est l’incarnation même de la fidélité en amitié. Il n’a pas oublié la nature de ses relations avec feu Madougou, le père de Réckya dont il a marqué positivement la présence aux cérémonies consacrant son départ de ce monde.

Certains anciens parlent même d’une dizaine de millions de francs CFA de l’époque, offerts par l’actuel président dans le cadre des cérémonies funéraires de son ami et collègue dans la filière coton.

Conséquence, la candidate recalée reste et demeure malgré tout, la fille aimée et préférée de feu Madougou, l’ami-frère du président Talon. Et il n’est pas exclu que ces beaux passages de l’histoire des familles Madougou et Talon, reviennent impacter le présent.

Ce n’est donc pas exclu que le président de la République s’investisse personnellement après que la justice a fait son travail, dans la suite positive que prendra l’affaire Madougou sous l’angle politique pour gérer la situation.

On a vu dans ce pays, le général Kérékou faire de maître Adrien Houngbédji qu’il a fait condamner à mort, son premier ministre. Même cas chez Émile Derlin Zinsou à qui il a été permis quelques années plus tard, de rentrer dans la plénitude de ses biens confisqués par l’Etat.

Sachons donc raison gardée. Croire que Réckya Madougou est une échelle qui puisse aider à monter en grade ou dans l’estime du chef de l’Etat, pourrait être une grosse erreur.

C’est un euphémisme de dire que le président Talon est fidèle en amitié. Tel le roseau, ça va se tordre, aller dans tous les sens. Mais au finish, la fibre fraternelle pourrait venir prendre le dessus. Faisons donc attention.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR