Le Béninois Libéré
Image default
Société

8ème Session des ministres en charge de la sécurité et de la défense : Plusieurs recommandations pour l’efficacité de l’Initiative d’Accra

L’examen des recommandations des experts ; la présentation de la situation sécuritaire des pays respectifs ; les dispositions préparatoires en vue d’une mise en œuvre rapide de l’opération ‘’Koudanlgou renforcée’’ ; le niveau d’opérationnalisation du Secrétariat exécutif de l’organisation ainsi que le point d’étape de la signature de l’acte portant création de l’Initiative d’Accra. Ce sont les divers points autour desquels les ministres de la sécurité et de la défense venus du Bénin, du Burkina-Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Niger et du Togo ont échangé lors de la 8ème Session des ministres en charge de la sécurité et de la défense des pays membres de l’Initiative d’Accra qui a pris fin dans la soirée de ce mercredi 13 avril 2022 à l’hôtel Novotel de Cotonou  où plusieurs recommandations pour l’efficacité de l’Initiative d’Accra ont été prises.

En clôturant la session, Alassane SEIDOU, ministre de l’intérieur et de la sécurité publique du Bénin, a félicité ses collègues ministres pour l’engagement commun et la détermination de tous, pour concrétiser le mieux-être sécuritaire dans l’espace des pays membres de l’Initiative d’Accra. « Notre combat pour la paix doit se poursuivre sans relâche », dira-t-il, avant de préciser que la session de Cotonou qui vient de s’achever, n’est qu’une étape dans le processus de construction et de consolidation de l’organisation.

La session a pris fin avec plusieurs recommandations dont entre autres : la prise de mesures pour la signature de l’Accord portant création de l’Initiative d’Accra et de l’Acte Additionnel portant organisation et fonctionnement du Secrétariat Exécutif par les autorités compétentes des Etats membres ; le déploiement de  l’opération « KOUDANLGOU RENFORCÉE » après la signature du projet d’Accord portant création, organisation et fonctionnement de la Force Multinationale Conjointe ; la poursuite du renforcement de l’interopérabilité entre les différentes forces nationales des pays membres notamment en matière de systèmes d’informations et de communications. L’application de ces recommandations est le boulevard de la concrétisation du rêve sécuritaire  dans l’espace des pays membres de l’Initiative d’Accra.

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR