Le Béninois Libéré
Image default
Politique Société

7ème semaine de l’enseignement supérieur en Afrique et de la conférence triennale du RUFORUM : Bio Tchané optimiste des retombées de cette rencontre

Les travaux de la 7ème semaine de l’enseignement supérieur en Afrique et de la conférence triennale du Forum régional des Universités pour le Renforcement des Capacités en Agriculture (RUFORUM) ont été lancés ce 8 décembre 2021 au palais des Congrès de Cotonou, par le ministre d’Etat chargé du développement et de la coordination de l’action gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané, représentant nom du chef de l’Etat Patrice Tchané. C’était e présence de Ameeha Gurib-Fakim, Présidente Honoraire de l’Ile Maurice.

Réseau de 143 Universités issues de 38 pays africains, le RUFORUM ambitionne de renforcer les capacités des Universités, à favoriser les innovations et les systèmes agroalimentaires par la formation de chercheurs de haute qualité, la production de la recherche, et le maintien de la relation de travail collaboratif entre chercheurs, Agriculteurs, Institutions de recherches et de Gouvernements.

Tout en reconnaissant que cette manifestation internationale intervient à un moment où la résilience de tous les citoyens au monde reste autant éprouvée par la pandémie de la COVID-19, et que tous les secteurs sont touchés y compris l’agriculture, avec ses corollaires de hausse des prix et de raréfaction des denrées alimentaires, le ministre d’Etat Bio Tchané reste optimiste des retombées de cette rencontre.

« Mais au cœur de ce grand bouleversement des habitudes et des pratiques, des innovations prometteuses ont permis d’explorer de nouvelles pistes. Car, ainsi que vous le savez, le terrain agricole est le terrain par excellence d’expérimentation des résultats de recherches et des innovations. » Affirme dans un message su s page Facebook. Lire ci-dessous l’intégralité de son message.

Message du ministre d’Etat Bio Tchané

Chers amis,

Ce mercredi 8 décembre 2021 au palais des Congrès de Cotonou, j’ai procédé, au nom du chef de l’Etat, au lancement officiel de la 7eme semaine de l’enseignement supérieur en Afrique et de la conférence triennale du RUFORUM, Forum régional des Universités pour le Renforcement des Capacités en Agriculture.

Au nombre des éminents participants à cette rencontre, je veux saluer ici la présence de Madame Ameeha Gurib-Fakim, Présidente Honoraire de l’Ile Maurice.

Cette manifestation internationale intervient à un moment où la résilience de tous les citoyens au monde reste autant éprouvée par la pandémie de la COVID-19. Tous les secteurs sont touchés y compris l’agriculture, avec ses corollaires de hausse des prix et de raréfaction des denrées alimentaires.

Mais au cœur de ce grand bouleversement des habitudes et des pratiques, des innovations prometteuses ont permis d’explorer de nouvelles pistes. Car, ainsi que vous le savez, le terrain agricole est le terrain par excellence d’expérimentation des résultats de recherches et des innovations.

C’est pour cela que j’ai bon espoir que des recommandations de grande facture vont sortir de ces assises, auxquelles prennent par des expertises diverses et variées.

Vive l’agriculture au service du développement de l’Afrique !

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR