Le Béninois Libéré
Image default
Sport

7ème édition du tournoi jeunesse prépare ta monture : L’He Allossohoun engagé pour la promotion des talents locaux

(Iroko fc d’Atomey sacré champion)

La 7ème édition du tournoi ‘’ jeunesse prépare ta monture’’ de l’honorable Richard Allossohoun a connu son épilogue ce samedi 26 février 2022 au stade omnisports d’Aplahoué avec le sacre d’Iroko fc d’Atomey. Devant un public ayant massivement fait le déplacement, les 22 acteurs ont égayé le public avec des techniques et des gestes à convoiter. 18 équipes au départ, un seul champion à l’arrivée. Les jaunes d’Atomey n’ont pas donné la chance à Junior Fc d’Azovè, une équipe révélatrice. Dominatrice tout au long du temps réglementaire, Iroko fc est vainqueur avec 2 buts à 0. À vrai dire, tout le département du Couffo a vécu ce samedi 26 février un évènement sportif inédit.

À la différence des six précédentes éditions, la finale de la 7ème  édition du tournoi ‘’Jeunesse prépare ta monture’’ âprement disputé ce samedi en nocturne à connu un éclat tout particulier. Au delà du beau spectacle offert hier nuit par les 22 athlètes bien en jambe dans un cadre scintillant, resplendissant, féérique et flambant neuf du stade OMNISPORTS d’Aplahoué qui dégageait toute sa splendeur grâce aux jets de lumière, la forte représentation des sommités politiques et autorités administratives a donné à cette fête du football une allure solennelle d’intégration communautaire et de solidarité nationale. En plus des six maires et la quasi totalité des honorables députés de la commune du Couffo qui avaient impérativement répondu présents à l’invitation de l’honorable Richard ALLOSSOHOUN promoteur du tournoi depuis déjà presqu’une décennie, il n’est pas excessif de rappeler la panoplie d’honorables venus d’ailleurs comme par exemple l’honorable Orden ALLADATIN, Dakpè SOSSOU, Nazaire SADO…… et les maires Luc ATROKPO et Christian HOUETCHÉNOU respectivement de la commune de Cotonou et de Ouidah sans oublier Natacha Kpochan Razaki, DC du ministère des affaires sociales et de la microfinance et Ernest Sossou, DC du ministère des sports. Très impressionnés de la qualité de la pelouse, les honorables Alladatin et Dakpè Sossou n’ont pas caché leurs ressentis. Pour l’honorable Orden Alladatin, « je suis venu soutenir un ami, mes frères du Couffo pour assister à une finale nocturne. Et par curiosité, j’ai trouvé un stade magnifique qui se révèle dans sa splendeur. Il est 21h15 mais on se croirait en journée.

C’est simplement beau ». Comme lui, « dans un premier temps, il faut l’avouer c’est le  terrain qui m’impressionne parce que quand j’étais président de la ligue Mono-Couffo de Football, ce stade, je m’étonne de le trouver dans cet état. Ce stade d’Aplahoué qui est aujourd’hui si flamboyant est meilleur à certains stades ayant abrité la Can. » a témoigné l’honorable Dakpè Sossou avant de féliciter le gouvernement pour avoir mis ce joyau là, pour avoir reconnu le Couffo, qu’il y a une partie de cette population qui peut évoluer dans le foot parce qu’il faut des infrastructures adéquates pour avoir des joueurs de haut niveau. Le promoteur dudit tournoi n’a pas manqué de rappeler les motivations. Pour lui, ce tournoi gagne déjà en maturité. La motivation éventuelle est de permettre aux clubs qui jouent les championnats de puiser dans cette réserve de talents existants dans les contrées pour nourrir leurs clubs. Très emporté de la qualité du stade, il témoigne : « il y a quelques mois, j’étais venu ici et c’était une forêt. C’était les gibiers et les serpents qui venaient jouer ici mais c’est désormais possible de jouer la nuit comme de jour ». « C’est le moment de dire un merci à ce réformateur, à ce développeur qui travaille pour la postérité » ; a-t-il ajouté.  Les regards sont déjà tournés vers la 8ème édition où le promoteur veut en faire une marque. Pour lui, au plan national, à la fin de chaque année ; Aplahoué sera un centre attractif de fête sportive et au plan international, qu’il soit reconnu pour drainer des recruteurs qui viendront se positionner sur ce tournoi et éventuellement piocher des jeunes qui peuvent faire valoir leur talent au-delà du monde. Le champion est reparti avec un trophée, deux jeux de maillot, deux ballons, des médailles en or et une enveloppe financière de 500.000f. Quant au vice-champion, un trophée, 2jeux de maillot, 2 ballons, des médailles d’argent et une enveloppe financière de 350.000f. Les troisièmes et quatrième ont reçu respectivement 200.000f et 100.000f avec les autres lots sans les trophées et médailles. Les autres équipes ont reçu un ballon et un jeu de maillot sans oublier le meilleur coach et le meilleur gardien qui ont été gratifiés.

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR