Le Béninois Libéré
Image default
Société

6ème Édition de la Conférence Internationale sur la finance Vert à Cotonou: Le Bénin s’illustre en modèle

« La contribution du secteur privé africain à la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat »,  voilà le thème qui fait objet de discussion au cours de la 6ème édition de la Conférence Internationale sur la finance verte. Démarrée depuis ce mardi 05 Juillet 2022, cette conférence est présidée par le Ministre d’État chargé de l’économie et des finances, Romuald Wadagni, qui a procédé au lancement officiel de la cérémonie à l’hôtel Golden Tulip de Cotonou. L’objectif de cette rencontre internationale est, non seulement d’informer les porteurs de projets dans l’économie verte quant à la disponibilité des ressources nécessaires pour l’accompagnement de leurs projets, mais aussi de former les facilitateurs à ces ressources, pour leur accès fiable et leur utilisation optimale.

Plusieurs acteurs étatiques et privés sont conviés à cette rencontre afin de réfléchir et travailler sur les stratégies de financement des projets verts par les banques, étudier les types de risques jusqu’à la décision d’un délai pour la transition à l’économie verte. Les différentes activités, prévues au cours de la conférence, s’accentuent sur l’augmentation du volume de financement vert sur le continent africain. Selon les études effectuées, seulement 1% des 180 milliards de francs CFA de financement vert dans le monde est accordé au continent africain. D’où l’urgence de la conférence afin de passer de ces 1% à 10%. C’est du moins ce qui ressort des propos du Directeur Général du Fonds Africain de Garantie, Jules N’Gankam. 

Le Bénin a obtenu la faveur d’abriter cette 6ème édition de la « Green Finance » en raison de ses potentialités favorables à l’énergie verte et ses succès : premier pays à faire une émission obligataire en euro, un exemple en matière de transparence budgétaire, d’innovation, etc. Un atelier de formation, qui réunit des chefs de départements risques, crédit, opérations et exploitation de banques, est actuellement en cours à Ouidah. Il vise à renforcer les capacités des institutions financières afin d’obtenir la stratégie idéale de financement des projets verts dans un environnement moins exposé aux risques. Cet atelier va s’achever le 08 Juillet prochain à Ouidah.

Mariette DOMINGO (Stag)

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR