Le Béninois Libéré
Image default
Politique

47ème Session de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) : Vlavonou obtient la levée de l’alerte sur le Bénin

A la tête d’une forte délégation de députés, le Président de l’Assemblée nationale Louis Gbèhounou VLAVONOU a pris part à la cérémonie officielle d’ouverture de la 47ème Session de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) le vendredi 08 juillet 2022 au Centre de Convention de Kigali. En présence de plusieurs Présidents de parlements et de députés venus des quatre coins du monde, c’est Édouard Ngirente, Premier Ministre du Rwanda, représentant le chef de l’Etat Paul Kagamé, qui a présidé la cérémonie.

La levée de l’alerte sur le Bénin et l’entrée historique du Bénin dans le bureau de l’APF, ce sont les deux bonnes nouvelles que le Président de l’Assemblée nationale Louis Gbèhounou VLAVONOU et sa suite à savoir des députés Séïbou ASSAN, Sèdami MÉDÉGAN FAGLA, Augustin AHOUANVOEBLA, Eustache AKPOVI, Sabaï KATÉ, Jérémie ADOMAHOU et Rosine DAGNIHO, ont ramené de Kigali. Placée sous la présidence de Adama BICTOGO, Président du Parlement ivoirien et Président sortant de l’APF, cette 47ème session a connu l’adoption du rapport sur la levée de l’alerte qui pèse sur le Bénin depuis 2019 à cause de la crise issue des législatives de la même année.

« …Au regard des échanges fructueux que la mission a eus avec l’ensemble des parties prenantes, la société civile ainsi que les ambassadeurs francophones accrédités auprès du Bénin, elle constate la volonté manifeste de tous les acteurs de contribuer positivement à la dynamique démocratique. Dans ce contexte et pour soutenir le Bénin dans cette voie, elle recommande à l’APF de lever la mise sous alerte de la section du Bénin, afin d’encourager les autorités à poursuivre le dialogue avec les différentes forces politiques… » a recommandé l’Ivoirien Dah Sansan, chargé de mission de la région Afrique qui présentait le rapport sur le Bénin issu des différentes missions d’informations et de constatations effectuées au Bénin : la première mission conduite personnellement par le Président en exercice de l’APF en février 2020 et la deuxième en 2022 juste avant la session de Kigali.

Fort de cette recommandation du chargé de mission de la région Afrique, la plénière s’est dit favorable et a  votée à l’unanimité des délégués présents la levée de l’alerte sur le Bénin.

Une joie pour le président Vlavonou et les membres de sa délégation. Au nom de toute la délégation béninoise, le député Assan SÉÏBOU, membre de la commission Politique de l’APF et premier vice-président de la section béninoise a témoigné sa reconnaissance à l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie. : « … il a été mentionné dans l’un des rapports de mission la levée de l’alerte sur le Bénin et vous imaginez que nous nous devons de prendre la parole pour dire un mot en ce qui concerne ce point-là. Monsieur le Président et chers collègues, je voudrais vous dire merci à tous, merci à l’APF parce qu’elle a suivi avec beaucoup d’attention et avec assistance et conseils la situation au Bénin depuis 2019. C’est la preuve que l’APF suit toutes les sections et voudrait œuvrer pour la paix. Monsieur le Président, ça été l’effort de tout le monde, l’effort de l’APF, l’effort des partenaires politiques au niveau national et surtout la confiance avec laquelle l’APF a travaillé sur le terrain. Le Bénin reste ouvert à toutes les initiatives de ses partenaires qui visent à l’accompagner dans les réformes unanimement reconnues par toutes les forces politiques de notre pays. Et nous allons aux élections en janvier 2023. Encore une fois Monsieur le Président, nous espérons que les quinze (15) partis reconnus aujourd’hui officiellement au lieu de 238 par le passé du fait des réformes, se battront pour remplir les conditions pour pouvoir participer à cette élection car c’est le souhait de notre Président, son excellence Monsieur Patrice TALON. Nous souhaitons que l’APF développe une plus grande proximité avec le Bénin afin de l’encourager et de faire partie du processus pour ne pas être demain victime d’incompréhension qui serait traduite par les gens de mauvaise foi ». A-t-il déclaré.

C’est le leadership du président Louis Gbèhounou VLAVONOU qui a ainsi payé en ramenant notre pays à un statut normal.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR