Le Béninois Libéré
Image default
Benin Politique

3eme session ordinaire des FCBE: Paul Hounkpè balise le terrain pour les législatives

« Travaillons à faire élire plusieurs députés FCBE à l’Assemblée Nationale ». C’est le message de remobilisation que le premier responsable du parti Force cauris pour un Bénin Émergent (FCBE), Paul HOUNKPE, a adressé à sa troupe. C’était à l’occasion de la 3ème session ordinaire de l’année 2022 le samedi 19 novembre 2022 à l’hôtel Montagne de Natitingou.

Il a profité pour remettre les pendules à l’heure et sonner la mobilisation massive. « Cette session se tient à un moment spécial au moment où on se prépare pour les élections législatives. J’aimerais que cette session nous permette d’affûter encore les armes, de prendre les engagements de la mise en œuvre des engagements de FCBE parce qu’à la fin, nous devrons démontrer que nous sommes le parti le plus grand.»

Les travaux de cette rencontre ont été salués par Paul Hounkpè qui félicite les militants des départements de l’Atacora et Donga pour leur engagement et leur militantisme car pour lui, le moment est arrivé pour que chacun dans sa localité et dans son village de montrer véritablement de quoi il est capable. Cette envie d’aller à la table des sages du parti est due à plusieurs raisons. « Nous avons des réponses à donner, des solutions à trouver pour les maux qui minent notre pays et si le peuple sait que nous avons été utiles par le passé, et que les difficultés auxquelles nous sommes confrontés méritent une thérapie spéciale, c’est le moment de confier à nos représentants cette mission à l’assemblée: celle  qui consistera à légiférer dans ce sens et à prioriser les intérêts du peuple. Travaillons à faire élire plusieurs députés FCBE pour que le social soit. »

Autour du thème « Pour les élections législatives apaisées, la FCBE affûte ses armes », les membres du bureau exécutif national de la Force cauris pour un Bénin émergent et leurs militants ont actualisé les éléments de langage le week-end écoulé. Les participants venus des 12 départements du Benin ont eu droit à une communication avant d’être entretenus sur les langages à tenir lors de la campagne qui s’annonce.

G.A

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR