Le Béninois Libéré
Image default
Benin Société

3ė édition de distribution de kits scolaires : Tognifodé apporte son soutien aux adolescentes vulnérables

Depuis trois ans, la distribution de kits scolaires aux adolescentes et jeunes filles scolarisées devient un véritable rituel pour le Ministère des affaires sociales et de la microfinance pour soulager les élèves et parents d’élèves au nom du gouvernement béninois à travers le Projet SWEDD-BÉNIN. En effet, le lancement de la troisième édition de la distribution de ces kits pour le compte de la rentrée scolaire 2022-2023 s’est déroulée le lundi 03 octobre 2022, au CEG 1 Ekpè sous les auspices de la ministre des affaires sociales et des microfinances, Véronique Tognifodé en présence de plusieurs autorités administratives, des parents et de plusieurs autres personnalités.

Constitué entre autres de sac à dos et de tenue Kaki cousue pour chaque récipiendaire portant la signature du projet SWEDD-BÉNIN, d’ardoise, de stylos, cahiers, livres, documents, gèle hydroalcoolique, le kit de fournitures offert par le projet SWEDD-Bénin travers le sous-projet » Maintien des filles à l’école », vient soulager les nombreuses peines de leurs parents, préoccupés depuis plusieurs semaines par le bon démarrage des classes de leurs enfants.

Un geste salvateur salué par la Porte-parole des 30.000 récipiendaires, Koutou Pauline qui relève l’importance des kits qu’elles reçoivent. «ces kits dont nous bénéficions ce jour vont nous permettre d’atténuer les dépenses de nos parents, mais aussi vont nous permettre de travailler à l’école, de ne plus être victime de décrochage scolaire mais plutôt d’y rester» a-t-elle reconnu.

Selon la ministre des affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé, cette activité est le début d’une série de campagne de distribution qui se déroulera sur l’ensemble du territoire national pour couvrir les 77 Communes de notre pays. En suite, elle a rappelé la crédibilité de cet acte charitable. «C’est un important investissement qui prend l’allure d’une tradition pour le ministère des affaires sociales et vise indéniablement à l’augmentation du taux de rétention scolaire des filles nécessaire pour infléchir nombre de facteurs qui freinent l’autonomisation des filles et des femmes.» a-t-elle témoigné.

Espérant de bons de résultats, la ministre Tognifodé n’a manqué de saluer les enseignants pour leurs efforts quotidiens remarquables, avant d’inviter toutes ces adolescentes bénéficiaires à se mettre au travail acharné pour de bon résultat. «Aujourd’hui, nous démarrons la distribution à Ekpè dans la commune de Sème Kpodji, souhaitant qu’en bénéficiant de cette aide, nos filles puissent ce concentrer sur leurs études et obtenir un meilleur résultat.»

Présente à la cérémonie, la préfète de l’Ouémé, très satisfaite de la tenue de l’événement dans son département, souligne que l’accès à l’éducation, le maintien des apprenants à l’école et la qualité de l’enseignement sont les axes d’intervention des différents ministères en charge de l’éducation.
Tout comme ses pairs, de la Donga, du Plateau, et du représentant du ministre des enseignements secondaires technique de la formation professionnelle, du maire de Sèmè Kpodji, de la coordinatrice du projet SWEDD-BÉNIN, la préfète a invité ces bénéficiaires à faire un bon usage des matériels reçus.

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR