Société

2ème phase du projet « Ma Voix Compte » : Ernest Tindo et le Fedp-Afrique lancent un appel de paix

« A tous les partis politiques régulièrement constitués, associations, organisations non gouvernementales et les confessions religieuses à s’activer pour un fort taux aux élections présidentielles d’avril 2021 ; aux candidats qui seront retenus officiellement retenus par les instances compétentes à s’engager pour la paix en adhérant à l’initiative de la signature d’un « pacte de paix » ; et à toutes les forces vives de la nation et aux populations d’observer les comportements de paix et de cohésions sociales avant, pendant et après le scrutin.

C’est l’Appel à la paix lancé le vendredi 12 février 2021 depuis le Codiam à Cotonou, les forces engagées pour la paix et le développement de l’Afrique (Fedp-Afrique) et le Réseau des organisations de jeunesse pour le développement local et la coopération décentralisée (Rojedcod). Un appel à la paix qui coïncide avec le lancement de la deuxième phase de son projet « Ma Voix Compte »pour non seulement des élections paisibles, pacifiques mais aussi et surtout un fort taux de participation en 2021.

Si le coordonnateur national de « Ma voix compte », Ernest TINDO, a fait cas des raisons qui expliquent leur adhésion à cet appel de paix, avec le lancement de cette 2ème phase du projet, il a aussi évoqué les résultats attendus. Il s’agit d’obtenir un fort taux de participation à l’élection présidentielle, faire en sorte que la jeunesse béninoise est fortement engagée pour le bon déroulement des élections présidentielles de 2021 et est garante du maintien de la paix et de la cohésion nationale.

Pour ce faire,  Ernest Tindo et les siens envisagent une mobilisation de proximité avec à la clé des affiches,  des crieurs publics une caravane de la jeunesse, etc. pour faire passer les messages en direction des 77 communes et des Béninois de l’extérieur. C’est ce à quoi auront droit les populations dans quelques jours.

Quant au président du Fedp-Afrique, Nestor Avononmadégbé, c’est le renforcement de la culture de la paix et la responsabilisation des acteurs politiques engagés dans les élections présidentielles d’avril 2021, gage d’un développement durable de notre patrie commune, le Bénin.

AY

Articles Similaires

FESTIVAL DE DANSE KOBOUROU SHOW: L’ Institut Français de Parakou, le cadre des manifestations

Arnaud KOUMONDJI

Vaine politique autour des trois bus livrés à La Poste du Bénin : La vérité qui balaie le chantage

Akkilou YACOUBOU

Hausse du prix du kilowatt d’énergie électrique au Bénin :Les nouvelles tarifications de la SBEE

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.