Le Béninois Libéré
Image default
Politique

2026/Madame Talata déjà en campagne de proximité pour être le dauphin : PATRICE TALON TRÈS DÉÇU

On dit souvent qu’il n’est pire eau que l’eau qui dort. Et que ce sont les personnes d’apparence inoffensive dont il faut le plus se méfier. Le président Talon l’aura appris à ses dépens en voyant et en apprenant que madame Talata qu’il a sorti du néant pour en faire une déesse, n’est en fait que son contraire.

Le président Talon est calme, rigoureux et respectueux des convenances de sa charge. Ce que madame Talata n’est pas. Oubliant qu’elle a été élue par les deux partis de la mouvance, le Br et l’Up, alors qu’elle est encore dans ses fonctions, elle était avant-hier, dans les arrondissements de Sori, Bagou et Gogounou centre.

Accompagnée des honorables Sina Bio Gounou et Monra Malik, elle serait officiellement allée remercier ses électeurs Up de l’avoir élue. Une démarche qui n’est pas du tout Talon.

Pour l’occasion, les gros moyens de l’Etat ont été déployés. Madame la vice-présidente, dans ses causeries avec les militants et responsables de l’Union progressiste élargis aux Fcbe, a passé un message politiquement goguenard pour ses attributs.

Elle demandait aux militants Fcbe qui ont envie de démissionner de leur parti, de choisir l’Up que le Br. Car pour elle qui est dans l’antichambre du pouvoir d’État et qui est Up, nul doute que c’est le tour du  Baobab en 2026.

Et pour cela, il faudrait que les responsables de l’Up et les Fcbe en instance de divorce, travaillent résolument à la réalisation de leur rêve. De vice-présidente, qui dit qu’elle n’est pas le dauphin désigné. Puisque personne ne l’attendait à ce poste.

Il faut noter que les rencontre de ce soir à  Sori, Bagou et Gogounou centre, se faisaient dans des maisons aménagées pour recevoir un  grand nombre de personnes.

Le président Talon peut-il aujourd’hui aller remercier exclusivement des militants Br de l’avoir porté au pouvoir tout en demandant aux candidats à la démission de choisir le Br que l’Up ? Ou pourrait-il faire le contraire en allant vers l’Up contre les intérêts du Br?

La fonction le lui interdit. Mais madame Talata n’a pas cette éducation, encore moins cette élégance. Elle n’a aucune finesse  dans ce fauteuil emprunté. Le président Talon doit être vraiment déçu de voir que l’adage du chien qui ne changera jamais de position pour s’asseoir, se vit dans sa propre maison. Lui qui fait de l’élégance dans la conduite des affaires d’État, sa priorité pour ne pas dire sa religion.

Chassez le naturel, il reviendra au galop, dit-on.

Aboubakar TAKOU

1 commentaire

Gilles GOHY 24 février 2022 at 11:56

C’est une bourde monumentale de la Vice-présidente dont, me semble-t-il, les prérogatives fonctionnelles sont pourtant très clairement libellées.
À ma petite compréhension, la Vice-présidente ne peut prendre une quelconque initiative de cette importance, sans la lettre de mission du Président Patrice TALON sans lequel elle n’est rien !
Enfin, le fait d’utiliser les ressources de l’État sans être en mission ou en campagne électorale me semble totalement biaisé et suffisamment grave pour être anodin !
Ce n’est pas bien !
Tout simplement !
J’ai toujours été convaincu que tout irait très bien si chacun peut bien connaître sa place et y rester !

C’est ce que J’AI encore pensé !

Professeur Gilles GOHY.

Réponse

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR