Le Béninois Libéré
Image default
Politique

2022 morte 2023 est déjà là et annonce le 08 janvier : GBADAMASSI EST UN POISON POUR L’OPPOSITION

(Allons découvrir sa nouvelle arme: l’allégorie de la Farine de maïs)

Heureuse année à tous sauf à ceux qui nous souhaitent la mort. Voilà de vœux sincères que tout le monde pense bas. Une nouvelle année peu festive parce que coïncidant avec les rudes batailles de la campagne électorale des législatives qui auront lieu dans une semaine.

Et pour couper la joie de l’opposition au régime de Talon, celui qui a maintenant tous les droits de revendiquer sa chaire politique mondiale, Rachidi Gbadamassi vient d’inventer l’allégorie de la Farine de maïs.

Le jeu contre le Soja au profit du Coton, le maintien en détention de Réckya Madougou et les autres enfants du SEPTENTRION ont réussi à monter le niveau du mercure dans le thermomètre politique dans cette partie de notre pays. Chaque électeur veut à travers son vote du 08 janvier prochain, se venger du manager en chef de toutes ces ruses, Patrice Talon. Ce faisant, c’est le Br et sa sœur l’Up-Le Renouveau qui devront en faire les frais. Ils n’allaient pas pouvoir s’en sortir. Car la colère des populations est immense.

Mais contre toute attente alors que le cerveau du Sgn Abdoulaye Bio Tchané est en pleine ébullition, Gbadamassi décide d’entamer une tournée de reddition de compte dans toute la 8ème circonscription électorale, sa maison. Qu’est-ce qu’il va pouvoir dire à ces populations qui ne veulent plus rien entendre et n’attendent que le 08 pour cracher leur venin et faire triompher l’opposition ?

Surprise ! Sur le terrain Gbadamassi renverse la situation. Il n’est pas allé défendre Talon de tout ce dont on l’accuse. Il a juste démontrer aux populations le caractère divin du pouvoir d’État. Pour lui, c’est la providence qui a donné à Talon de nous gouverner. Du coup, c’est lui le chef. Pour obtenir de lui quelque, il faudra renforcer le pouvoir de ceux qui peuvent lui chuchoter quelque chose à l’oreille pour ramollir son cœur au profit de tout le SEPTENTRION.

C’est l’allégorie de la Farine de maïs. C’est lui Patrice Talon qui a sa Farine. Il est donc incontestablement le maître de sa pâte. Pour y avoir accès, il faut avoir le pedigrée d’être dans son environnement immédiat.

Il s’agit aujourd’hui d’élections législatives. Donc, d’élections visant à désigner des gens qui iront siéger à l’Assemblée soit pour l’embêter et durcir davantage son cœur, ou le soutenir afin d’obtenir de lui, propriétaire de sa Farine nationale, une partie de sa pâte.

Le choix est donc clair pour des gens qui veulent avoir le loisir de cultiver leur Soja, Coton et voir en liberté leurs parents détenus du fait des situations électorales de 2021. Se venger de Talon en allant voter Les Démocrates n’a rien d’une solution. Ils iront à l’Assemblée et n’auront même pas la possibilité d’avoir le pouvoir de changer quelque chose. Tout au plus, ils vont par leurs bruits et bavardages irriter inutilement le chef de l’Exécutif qui deviendra plus amer et cela n’arrangera personne de voir le propriétaire de la décision de fournir le courant, l’eau, l’emploi, la grâce présidentielle et l’initiative d’accéder à la requête de ses députés d’un vote d’amnistie, d’être fâché.

Et voilà qui est clair. Les populations à la suite de cet éclairage, cette démonstration de l’allégorie de la Farine de maïs comprennent qu’il vaut mieux se mettre à l’endroit et non à l’envers. Il vaudra mieux voter le Br, le parti dont le président Talon s’est servi pour être candidat en 2021 pour s’offrir des chances de tout avoir comme le début de solution de la levée des goulets d’étranglement de la culture du Soja simplement parce que Abdoulaye Bio Tchané, Gbadamassi et les autres ont plaidé pour auprès du propriétaire de sa Farine.

Voilà le génie de Gbadamassi. Il est capable de transformer en politique la pierre en pain. L’eau en roche et la tension en harmonie. Ça c’est du Gbadamassi tout tracé. Il est un POISON pour l’opposition au régime de son patron et mérite très bien son titre de TITULAIRE DE LA CHAIRE POLITIQUE. C’est maintenant sa ligne que les autres utilisent pour tuer Les Démocrates au profit du Br.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR